Quelles sont les maladies des cheveux?

La plus connue de toutes les maladies qui touchent le cheveu est l’alopécie, ou perte des cheveux. Cette maladie peut tout simplement résulter d’un terrain génétique favorable, ce qui est souvent le cas chez les hommes: leur père, leur grand-père souffraient déjà de calvitie. Elle peut également être provoquée, chez les hommes et les femmes, par une prise de médicaments, une grossesse, un régime trop draconien ou une période de fièvre forte.

La principale maladie du cheveu rencontrée chez les enfants est la teigne. C’est un champignon qui attaque le cuir chevelu à la racine du cheveu, formant une plaque rouge à l’endroit où les cheveux sont tombés. Ces plaques peuvent s’infecter, pour finir par former des squames. C’est une maladie extrêmement contagieuse, qu’il faut absolument traiter rapidement, car elle peut également s’étendre au reste du corps.

L’effluvium télogène est souvent provoqué par la prise de médicaments, les fortes fièvres, une grossesse. Cette maladie se caractérise par la perte des cheveux sur l’ensemble de la tête. Les cheveux tombent en abondance, mais ne repoussent pas assez vite pour que ceux perdus soient remplacés. Il suffit souvent de vitamines pour que tout revienne dans l’ordre.

La pelade se caractérise par la perte de cheveux par touffes, créant des trous un peu partout dans la chevelure. Cette maladie touche le plus souvent des personnes en pleine santé, au cuir chevelu parfaitement sain. Elle est en fait le résultat d’une déficience de nos follicules pileux qui ne se renouvellent plus. Généralement, les cheveux repoussent d’eux-mêmes après un certain temps, la pelade ne nécessite donc pas toujours de traitement particulier.

Enfin, un trouble du comportement qui touche adultes comme enfants et qui nécessite une prise en charge psychologique: la trichotillomanie. C’est un tic qui pousse les malades à s’arracher les cheveux, amenant à une calvitie identique à la pelade. Le malade s’arrache les cheveux à longueur de temps, et même la nuit pendant son sommeil.

La plupart des maladies du cheveu conduisent à une calvitie plus ou moins sévère, et qui peut durer plus ou moins longtemps. La seule à être irréversible est l’alopécie commune, ou calvitie héréditaire. Sa seule conséquence est un souci esthétique.

Ajouter un commentaire