Le beurre de karité, l’allié des cheveux bouclés

Les cheveux bouclés sont à traiter avec beaucoup d’attention. Généralement secs, ils ont tendance à fourcher, et nécessitent une parfaite hydratation et des soins nourrissants adaptés. Le beurre de karité est à ce titre leur allié incontournable.

Les cheveux bouclés sont, pour la plupart, des cheveux secs qui ont une fâcheuse tendance à rapidement se dessécher et à crêper. Mal nourris et mal hydratés, ils finissent par casser aux pointes, et la seule solution est alors de les couper.

Pour éviter ce désagrément, les cheveux bouclés doivent être parfaitement hydratés et nourris. Pour cela, les fabricants de cosmétiques rivalisent d’imagination, en proposant des produits de plus en plus surprenants, mais malheureusement pour la plupart moyennement efficaces.

Il suffit, pour prendre soin d’une chevelure bouclée, d’utiliser un produit complètement naturel : le beurre de karité. Ce beurre aux vertus connues depuis des siècles est utilisé pour hydrater, nourrir, réparer et sublimer les chevelures sèches, frisées, abîmées, et il peut être employé pur.

Le beurre de karité peut s’utiliser en application journalière, ou ponctuellement, en masques. Pour l’utiliser ponctuellement, généralement une fois par semaine, il faut faire fondre le beurre de karité dans un bol, au bain-marie. Laissez-le ensuite tiédir, avant de l’appliquer sur l’ensemble des longueurs et des pointes de vos cheveux frisés. Laissez poser une demi-heure, voire plus si c’est possible, puis lavez vos cheveux comme à l’habitude.

Grâce à cette application, les cheveux bouclés sont nourris en profondeur, parfaitement hydratés, faciles à démêler et brillants, et ils retrouvent tout leur ressort.

Au quotidien, prenez entre vos doigts un peu de beurre de karité, puis frottez-le entre vos mains pour le faire fondre. Appliquez-le ensuite sur les longueurs et les pointes en massant doucement. Cette application protège les cheveux durant la journée et contribue à les nourrir et à les hydrater, et aide à former de belles boucles.

Les vertus du beurre de mangue sur les cheveux

Si vous êtes de ceux et celles qui aiment prendre soin de leurs cheveux avec des produits complètement naturels, voici comment utiliser le beurre de mangue pour sublimer votre chevelure.

Le beurre de mangue est tiré de l’amande qui se trouve à l’intérieur du noyau de la mangue, un fruit exotique très apprécié pour son goût sucré et sa chair juteuse. Au-delà de ses qualités gustatives, la mangue offre donc un beurre aux qualités indéniables pour les cheveux. Ce beurre possède des propriétés hydratantes, nourrissantes, protectrices et régénérantes.

Ces propriétés font du beurre de mangue un bon allié pour les cheveux secs, notamment parce qu’il régénère la cuticule, qui est la barrière protectrice du cheveu. Des cuticules en bon état permettent aux cheveux de parer contre de nombreux méfaits tels que le soleil, la pollution et les eaux chlorées ou salées.

Le beurre de mangue peut être utilisé seul, pur, en masque à appliquer sur les cheveux. Pour cela, il suffit d’en faire fondre deux bonnes cuillères à soupe, puis d’attendre qu’il tiédisse avant de l’appliquer sur les cheveux. Il faut ensuite laisser poser une demi-heure, avant de laver les cheveux.

On peut également réaliser un mélange de 40 ml d’huile de ricin et de 100 grammes de beurre de mangue, en faisant chauffer le tout également. Le mélange est à appliquer sur l’ensemble des longueurs et des pointes, et doit rester posé une demi-heure.

L’utilisation du beurre de mangue renforce les cheveux, les nourrit en profondeur, les hydrate, et évite la formation des fourches. Il est particulièrement conseillé lorsque les cheveux sont régulièrement permanentés, lissés ou méchés. Ces procédés abîment effectivement les cheveux plus rapidement.

Solutions brillantes pour cheveux ternes

Vous en avez assez des cheveux ternes ? Découvrez comment retrouver une brillance naturelle de vos cheveux.

Plusieurs facteurs font que nous nous retrouvons un jour ou l’autre avec des cheveux plutôt ternes. L’utilisation fréquente de produits coiffants, un sèche-cheveux inadéquoit, coloration fréquente de vos cheveux, ce sont là que quelques facteurs de détérioration des cheveux. Voici quelques solutions pour redonner la brillance à vos cheveux.

Plusieurs personnes utilisent des produits coiffants, il n’y a rien de mal dans cela, mais il faut prendre quelques précautions pour éviter d’enlever l’éclat de vos cheveux. Ce sont les résidus de ces produits qui, une fois logés sur la chevelure, réduisent la brillance naturelle. Une fois sous la douche, utilisez un bon shampooing pour enlever tout résidu et rincez à deux reprises, s’il le faut, afin de ne voir aucune trace de gel coiffant ou autre fixatif.

Si vous utilisez un sèche-cheveux tous les jours, cela peut causer des cheveux ternes. Le mieux à faire serait de laisser vos cheveux sécher directement à l’air libre de temps à autre. Si vous n’avez pas le temps, alors pensez à réduire l’intensité de chaleur de votre séchoir à cheveux. De plus, des produits tels que Thermasilk, vendus en pharmacie permettent à votre chevelure d’être plus résistant à la chaleur et donc, de garder plus longtemps la brillance naturelle.

Finalement, pour venir à bout de vos cheveux ternes, il faut absolument éviter la coloration fréquente de votre tête. De plus, il faut opter pour un shampooing et un revitalisant conçu pour les cheveux colorés, vous verrez une bonne différence sur la brillance.

Le bon traitement pour les irritations du cuir chevelu

Vous vous grattez, votre cuir chevelu vous démange, alors vous pensez aussitôt aux pellicules. Et pourtant, d’autres facteurs peuvent être à l’origine de ce symptôme si désagréable.

En général, lorsque l’on parle d’un cuir chevelu irrité, on l’associe immédiatement à la présence de pellicules. Pourtant, n’importe quel type de cuir chevelu, qu’il soit sec ou bien gras, peut souffrir d’irritations, qui n’auront aucun rapport avec la présence de ces pellicules.

Lorsque l’on a des pellicules, c’est le signe que le cuir chevelu se desquame, donc que des peaux mortes se détachent. Dans ce cas, on se gratte souvent, et de fines particules blanches tombent. Les irritations ne vont pas toujours de pair avec les pellicules.

Une irritation peut être provoquée par l’utilisation d’un cosmétique capillaire mal adapté ou de mauvaise qualité, mais aussi par le climat ou encore par la pollution, l’air ambiant ou une intolérance. Ce sont autant de facteurs qui peuvent fragiliser le cuir chevelu et le sensibiliser, donc le rendre irritable.

Lorsque l’on est sujet à une telle irritation et que l’on est certain qu’il ne s’agit pas de pellicules, il faut commencer par changer de shampooing, pour en choisir un plus doux. Cela résout le problème dans 80 % des cas. Si ce simple changement n’apporte aucun résultat, il faut alors opter pour un shampoing apaisant du cuir chevelu, que l’on trouve en pharmacie. Ces produits formulés à base de plantes rééquilibrent et réhydratent le cuir chevelu, et offrent de très bons résultats.

Enfin, si l’utilisation de produits courants ne fonctionne pas et n’apaise pas le cuir chevelu, alors il faut se rendre sans hésitation chez un dermatologue. Grâce à certains examens et à un prélèvement de cuir chevelu, celui-ci pourra déterminer plus exactement quelle est l’origine du mal. Il arrive effectivement que ces irritations soient le résultat d’allergies à des produits ou aliments que l’on consomme régulièrement, ou à un produit volatil présent dans l’air des locaux dans lesquels nous évoluons (un désinfectant en milieu hospitalier par exemple).

Dans tous les cas, il ne faut pas rester sans agir. Une telle irritation peut en effet entraîner de graves lésions, des saignements, et à terme, une chute des cheveux.

Stoppez la chute de vos cheveux grâce aux orties

L’ortie est une plante urticante que l’on préfère généralement ne pas croiser sur sa route. Pourtant, elle possède de nombreuses vertus, et c’est une plante couramment utilisée en médecine traditionnelle. Elle est une excellente alliée pour lutter contre la chute des cheveux.

L’ortie est une plante qui possède la vertu de ralentir et de stopper une chute de cheveux, et dans certains cas, elle parvient même à provoquer la repousse, s’il s’agit d’une chute saisonnière ou d’une chute hormonale suite à un accouchement, par exemple. Pour en tirer tous ses bénéfices, l’ortie doit être utilisée en lotion, très facile à réaliser chez soi.

Après avoir trouvé des orties fraîches, opération très simple n’importe où à la campagne, équipez-vous d’une paire de gants en cuir, puis cueillez une gerbe de la plante. Récupérez une bonne poignée de feuilles, et l’équivalent en racines.

Procurez-vous ensuite une bouteille d’alcool à 70° en pharmacie ou dans un supermarché.

Pour préparer la lotion, découpez d’abord les feuilles et les racines des orties, toujours avec des gants, puis mettez-les dans un grand bocal que vous pouvez fermer hermétiquement, et mélangez-les bien.

Arrosez ensuite ces parties de plantes avec votre alcool à 70°, puis refermez le bocal correctement, avant de remuer pour mélanger liquide et plante. Stockez ensuite votre préparation dans un endroit frais et sombre, de préférence une cave par exemple, durant deux semaines.

Au terme des deux semaines de macération, ressortez votre bocal, ouvrez-le puis filtrez le liquide avec un filtre à café. Transvasez-le dans une bouteille de verre de préférence. La lotion est prête à être utilisée.

La lotion anti-chute aux orties ainsi obtenue doit être utilisée tous les jours, et toujours après le lavage des cheveux, bien sûr. Versez-en dans le creux de votre main, frottez puis appliquez sur votre cuir chevelu. Massez bien pendant deux minutes : cela stimule la microcirculation et permet aux actifs de la lotion d’agir en profondeur.

En quelques jours, la chute des cheveux commence à ralentir, et dans certains cas, la repousse peut s’observer au bout de trois semaines d’utilisation.

L’huile essentielle de cade, l’ennemie des pellicules

Les pellicules sont un véritable fléau touchant la chevelure de nombreuses personnes. Voici comment en venir à bout naturellement, sans produit chimique.

Les pellicules sont le résultat de la desquamation du cuir chevelu qui, à cause de nombreuses agressions, a fini par se dessécher. Mal hydraté, le cuir chevelu finit par peler, comme la peau sous l’effet de trop de sécheresse, et de petites peaux mortes s’en détachent, provoquant très souvent des démangeaisons très pénibles. Les pellicules sont donc gênantes, tant physiquement, lorsqu’elles démangent, qu’esthétiquement, lorsqu’elles parsèment les cols de nos vêtements.

Pour lutter contre ces pellicules, on peut se rendre soit en supermarché, soit en pharmacie, et y acheter un shampooing spécial qui rétablira l’équilibre du cuir chevelu et éliminera les pellicules et tout danger de réapparition. Il existe cependant des moyens naturels, moins nocifs et beaucoup plus doux, et l’huile essentielle de cade est l’un de ces moyens.

L’huile essentielle de cade est un parasiticide, un antiseptique et un cosmétique imparable pour les cheveux. Grâce à ses propriétés, elle rétablit l’équilibre du cuir chevelu et le purifie.

Pour éliminer les pellicules grâce à l’huile de cade, le mieux est de l’incorporer au shampooing, tout simplement. Au moment de laver vos cheveux, versez doucement cinq gouttes d’huile essentielle de cade dans une noix de shampooing, puis lavez vos cheveux normalement.

L’huile essentielle de cade peut être utilisée en bain d’huile chaud. Pour cela, il faut mélanger dix gouttes d’huile essentielle de cade à deux bonnes cuillères à soupe d’huile végétale d’avocat ou de ricin, puis de mélanger et de faire tiédir. Après vous être assuré que le mélange n’est pas trop chaud, appliquez-le sur l’ensemble de votre cuir chevelu en massant. Laissez ainsi poser sous une serviette durant une heure si possible. Lavez ensuite vos cheveux avec un shampooing doux.

En utilisant l’huile essentielle de cade trois fois par semaine, les pellicules disparaissent en deux semaines tout au plus.

Le yaourt, une base parfaite pour tous les masques capillaires maison

Si vous êtes une adepte des soins capillaires fabriqués à partir de produits parfaitement naturels, apprenez pourquoi utiliser le yaourt pour soigner vos cheveux.

Le yaourt constitue depuis très longtemps la base de nombreux produits cosmétiques maison. D’une part, il fait un liant parfait entre les différents ingrédients utilisés pour la fabrication de masques, mais de plus, il regorge à lui seul de bienfaits inestimables pour les cheveux.

Le yaourt est un produit qui vit, grâce aux ferments lactiques qu’il contient et qui sont sans cesse en mouvement. Il a la propriété d’équilibrer la flore cutanée, de la peau mais aussi du cuir chevelu, et peut également en éliminer bon nombre de bactéries nuisibles. Son Ph, relativement proche de celui de notre peau, et donc légèrement acide, permet en outre de rétablir celui de notre cuir chevelu lorsqu’il est déséquilibré.

Le yaourt permet de nourrir et d’hydrater les cheveux en profondeur, grâce à sa grande richesse en lactose, en lactates et en acides lactiques, de puissants agents hydratants complètement naturels. D’autre part, riche en protéines, le yaourt contribue à gainer la fibre capillaire, ce qui facilite le démêlage.

Le yaourt contient également de nombreuses vitamines et des minéraux qui nourrissent les cheveux, et leur redonnent la pêche lorsqu’ils sont plats, fatigués et qu’ils manquent de souplesse.

Généralement, le yaourt s’utilise comme base de nombreux masques, combinant notamment des fruits comme la banane, très hydratante, ou la tomate, assainissante des cuir chevelu gras. Cependant, utilisé seul il regorge de bienfaits, et ce serait un tort de s’en priver. Vous pouvez donc tout simplement appliquer un yaourt nature sur votre chevelure, laisser poser une demi-heure, puis rincer pour constater ce qu’il aura apporté à votre chevelure : hydratation, souplesse, douceur, brillance sont au rendez-vous.

Traiter ses cheveux gras grâce au rassoul

Le rassoul est un produit indispensable à toutes celles qui veillent à leur beauté au naturel. Il est un produit d’une grande utilité pour tous les types de cheveux, mais notamment les cheveux gras qu’il purifie en douceur.

Le rassoul est une sorte de terre argileuse, de couleur marron grisâtre, qui nous est offerte par le Maroc. Utilisé dans son pays d’origine depuis des centaines d’années, il fait partie de tous les rituels de beauté des femmes marocaines, qui l’utilisent tant pour le corps que pour les cheveux.

La plus grande qualité du rassoul en matière de soins capillaires est de purifier et d’assainir les cuirs chevelus en profondeur, sans provoquer la moindre irritation, et sans dessécher la chevelure. Cette argile absorbe les excès de sébum et les impuretés laissées par la pollution, et procure une chevelure brillante et saine et un cuir chevelu stable. Contrairement à d’autres argiles, comme l’argile verte couramment utilisée dans les cas d’excès de sébum, le rassoul n’abîme ni les pointes, ni les longueurs, mais les respecte.

Le rassoul est une argile vendue en poudre, qu’il faut acheter en magasin de produits bio. De cette manière, on a une certaine garantie que le produit est d’excellente qualité.

Pour l’utiliser, c’est très simple. Le rassoul doit être délayé dans de l’eau, minérale ou de pluie de préférence, jusqu’à l’obtention d’une pâte fluide, mais pas liquide. Pour les cheveux les plus secs, on peut ajouter au mélange quelques gouttes d’huile d’argan, qui les nourriront en profondeur.

La pâte de consistance idéale obtenue, on l’applique sur l’ensemble de la chevelure, en insistant bien sur le cuir chevelu, puis on laisse poser le tout un quart d’heure. Ensuite, on ajoute un peu d’eau sur les cheveux, puis on malaxe, ce qui a pour effet de faire mousser l’argile et de provoquer le décollement des impuretés. Il suffit ensuite de rincer abondamment la chevelure, puis de la laisser sécher naturellement.

Les cheveux sont parfaitement purifiés, brillants, doux et faciles à démêler.

Les soins nécessaires à l’entretien d’une permanente

Les cheveux, lorsqu’ils sont bouclés grâce à la permanente, nécessitent des soins particuliers si l’on veut que les boucles tiennent longtemps et gardent leur bel aspect naturel. Voici comment prendre soin d’une permanente.

La première des règles à respecter lorsque l’on ressort de chez le coiffeur avec une permanente toute fraîche, c’est d’attendre au moins deux jours avant de relaver ses cheveux. Les relaver dès le lendemain éliminerait le produit encore présent sur les longueurs, produit qui continue de se fixer à la fibre capillaire. Laver les cheveux trop tôt ferait donc perdre beaucoup de ressort aux boucles.

Le premier lavage, et les suivants, devront se faire avec un shampooing doux, accompagné d’un soin démêlant qui permettra au peigne de glisser facilement pour démêler les boucles. Tirer sur les cheveux bouclés pour les démêler provoque beaucoup de casse au niveau des longueurs et des pointes, et des cheveux bouclés et cassés deviennent crépus.

Lorsque les boucles ont tendance à retomber une fois les cheveux secs, on peut utiliser une mousse structurante spécialement conçue pour les boucles. Il faut mettre une grosse noix de mousse dans sa main, puis empoigner les cheveux à la pointe, et les faire remonter en les froissant dans le creux de la main. La mousse va, de cette manière, se répartir sur les boucles et leur redonner du ressort.

Une fois par semaine, il est recommandé de nourrir profondément les cheveux permanentés, car ils sont fragilisés. Des cheveux fragiles finissent par ternir et les boucles perdent du ressort. Pour les nourrir, on peut utiliser un masque acheté dans le commerce, à base de beurre de karité ou de mangue, et l’appliquer sur les cheveux humides. Laissez poser une demi-heure avant de rincer abondamment.

Enfin, le sèche-cheveux est fortement décommandé lorsque l’on a une permanente. Il assèche les cheveux, les emmêle, et ceux-ci sont ensuite indisciplinés. L’idéal est donc d’opter pour le séchage à l’air libre ou, dans l’absolu, d’équiper son sèche-cheveux d’une buse plate spéciale pour les cheveux bouclés.

Tous ces conseils respectés, une permanente qui a été bien réalisée par le coiffeur pourra tenir environ six mois.

L’huile de germe de blé, une huile végétale qui prend soin des cheveux

Les huiles végétales sont une source de bien-être pour la beauté de la peau et des cheveux. Voici comment utiliser au mieux l’huile végétale de germe de blé pour embellir et préserver une chevelure.

L’huile végétale de germe de blé est issue, comme son nom l’indique, de la céréale connue sous le nom de blé. L’huile est extraite par pression à froid des germes de la céréale, et se présente sous la forme d’un liquide à la texture assez épaisse, d’une belle couleur jaune, et dégageant une agréable et douce odeur de céréale.

L’huile de germe de blé est très riche en caroténoïdes, et elle constitue donc à elle seule une précieuse aide à la préparation des cheveux au soleil en période estivale. Utilisée tout au long de la saison, elle va en effet prévenir les cheveux de la sécheresse occasionnée par la chaleur, le vent sec, mais aussi les bains répétés en eau de mer ou en eau chlorée des piscines. Pour cela, l’huile de germe de blé peut être utilisée de deux manières. On peut en introduire une à deux cuillères à café dans une bouteille de shampooing neutre, et elle agira alors à chaque lavage des cheveux, en les protégeant et en les nourrissant. On peut également l’appliquer pure en masque, à laisser poser une fois par semaine durant une demi-heure. En masque, elle nourrira en profondeur les chevelures les plus abîmées par le soleil de l’été, et empêchera les fourches d’apparaître.

Grâce à sa richesse en vitamine E et en oméga-6, l’huile de germe de blé est également une aide pour lutter contre le vieillissement prématuré de la peau, et donc du cuir chevelu. En outre, elle possède une action anti-chute qui n’est pas négligeable. Contre le vieillissement et la chute, le mieux est de l’utiliser en masque, au moins une fois par semaine, là encore à laisser poser au minimum durant une demi-heure.

L’huile de germe de blé, utilisée régulièrement ou occasionnellement durant la période estivale, aide globalement à lutter contre le vieillissement des cheveux, contre les pointes sèches qui finissent par fourcher et contre les chutes. Elle lisse les cheveux et aide à les réparer et à les nourrir.